top of page

La France investit dans la production de composants électroniques

Dernière mise à jour : 20 janv.



Les Européens entendent revenir dans la course dans le domaine de la production de semi-conducteurs. Dans le rapport de l’Ifri « Réindustrialiser la France. Les défis de la transformation numérique et environnementale », Anaïs Voy-Gillis explique comment les pays de l’Union européenne et la France en particulier, s’attèlent à la réindustrialisation de leurs territoires.





Alors que la part de marché européenne des semi-conducteurs était de 40 % dans les années 1990, elle est aujourd’hui de 10 %. Le semi-conducteur est un symbole de la mondialisation et de l’évolution de la géographie mondiale de la production. En effet, au regard des investissements nécessaires pour développer une nouvelle usine et de la course à la miniaturisation, nombreux ont été les fabricants à sortir d’une logique d’intégration verticale pour se concentrer sur la conception et à confier leur production à des fonderies.


Avec le projet EU Chips Act annoncé par la Commission européenne en février 2022, et les annonces réalisées par Emmanuel Macron en juillet 2022 pour la France, il s’agit de renforcer les capacités de production en Europe.


La France s’est saisie du sujet à travers sa stratégie « Électronique 2030 », qui découle de « France 2030 », et va ainsi investir 16 milliards d’euros pour augmenter de 90 % la production de composants électroniques sur le territoire.


Tenez-vous au courant des actualités de la transformation numérique en lisant nos articles.


---

Vous souhaitez être accompagné dans la transformation de votre entreprise ?

Sociacom met ses équipes au service de votre performance. Contactez-nous !


6 vues0 commentaire
bottom of page