Rechercher
  • Sociacom

Le CAC 40 fait-il encore rêver les jeunes diplômés ?




La réponse est non. Quand on demande aux jeunes diplômés à quoi ressemble leur entreprise idéale, ils sont une minorité à désigner un cador du CAC 40. D’après un sondage lancé par BVA et la Fondation Jean Jaurès, seuls 13% des jeunes rêvent de rejoindre une entreprise du CAC 40.


La majorité vise plutôt une entreprise locale (39%), une start-up (26%) ou une entreprise de l’économie sociale et solidaire (25%).


A noter, plus les jeunes sont diplômés et parisiens, plus ils sont enclins à désirer être embauchés dans une start-up ou une entreprise du CAC 40.


Ni grand groupe ni GAFA


La désaffection pour les grandes organisations semble partie pour durer. En 2016, déjà, une enquête menée auprès des étudiants de classes préparatoires aux grandes écoles de management, prouvait que ces futurs cadres préféraient les PME aux grands groupes.


Alors qu’un répondant sur deux souhaitait y faire carrière en 2014, ils n’étaient plus que 35% en mai 2016. Ce sont les PME qui emportaient la plus grande adhésion, avec 36%, contre 29% pour les TPE.


Dans la même veine, en 2017, Deloitte et OpinionWay montraient que seulement 5% des jeunes diplômés désirent travailler chez les GAFA.


Problème de fond ou d’image ? Dans tous les cas, avant de choisir leur employeur, les jeunes privilégient l’épanouissement, la reconnaissance et la possibilité de progression.


---


Vous souhaitez fidéliser les jeunes recrues ? Vous voulez augmenter l’engagement des équipes ? Vous êtes fraîchement diplômé et vous êtes à la recherche d’une équipe à l’écoute de vos besoins et qui saura vous faire évoluer ?


Sociacom met l’épanouissement des collaborateurs au centre de sa stratégie. Contactez-nous !


13 vues0 commentaire