top of page

L’info à connaître : La Pologne en tête du classement mondial NCSI sur la cybersécurité



A force d’être attaqué, le pays s’est renforcé. La Pologne est régulièrement la cible de cyberattaques qui proviennent de Russie, selon les données analysées par des experts en cybersécurité. En réponse aux violations de ses systèmes informatiques, la Pologne s’est récemment dotée d’une cyber-armée pour se défendre. Depuis, le pays se place en tête du classement mondial sur la cybersécurité, le National Cyber Security Index (NCSI).


La Pologne occupe actuellement la première place en termes de préparation à la prévention et à la gestion des menaces de cybersécurité. En effet, une grande partie de ce succès est due à la stratégie de cybersécurité de la Pologne, qui comprend des campagnes concertées visant à sensibiliser le public et à éduquer sa population sur la menace d’attaque.


Des attaques récentes


Le pays a été la cible d'attaques très récemment. Le 28 mars, les services de contre-espionnage polonais ont fait état d'une opération en cours visant un réseau d'espionnage russe et menée en coordination avec des services d'autres pays.


En février, les médias polonais révélaient que l’ancien Premier ministre Mateusz Morawiecki pourrait avoir été victime du logiciel espion Pegasus sous le précédent gouvernement conservateur.


Au classement NCSI, derrière la Pologne, l’Australie, l'Estonie, les Etats-Unis et l’Ukraine font figure de nations les plus aptes à gérer une cyberattaque. A noter, différents classements avec différents critères existent. Globalement, l’Europe apparaît comme la région du monde la mieux préparée aux incidents de malveillances informatiques. 

Comments


bottom of page