Rechercher
  • Sociacom

En 2022, pourquoi voulez-vous travailler ?




Pourquoi travaillez-vous ? Pour recevoir un salaire, pour manger, payer son loyer, partir en vacances, serait-on tenté de répondre spontanément. C’est faux. D’après une étude, 74 % des actifs continueraient de travailler même s’ils bénéficiaient d’une importante somme d’argent, équivalente à 5 millions d’euros.


Alors, pourquoi ?


Nombreuses sont les entreprises qui cherchent à déterminer leur raison d’être, sorte de plaidoyer ou manifeste pour nommer leurs ambitions et leurs valeurs. Mais quelle est votre raison d’être de collaborateur ? Que recherchez-vous dans le travail ? Peut-on être heureux sans travailler ?


Cette question peut paraître philosophique et elle l’est. Se questionner sur le sens de son métier implique de comprendre ce qui nous pousse à nous lever le matin. Savoir pourquoi nous travaillons implique de savoir comment nous voulons vivre.



Les jeunes Chinois ont choisi. Ils préfèrent “s’allonger à plat” ou “tangping”. Via les réseaux sociaux, c’est toute une génération qui a dit stop au travail intensif imposé par le modèle social chinois. En signe de protestation, ils s’allongent physiquement au sol. Véritable mouvement émergeant de contre-culture, le “lying flat” dénote une prise de pouvoir de la génération Z. Les ambitions professionnelles des nouveaux actifs marquent une cassure avec leurs parents.


Aux Etats-Unis aussi, les démissions flambent depuis le printemps et la presse titre sur la «Great Resignation».


« Le travail doit cesser d’être le premier facteur d’organisation de nos vies, plaide des auteurs, la première source d’amitié, de valeurs personnelles ou de communauté. »




Sans tout envoyer valser pour aller élever des chèvres à la montagne (mais cela reste possible, déterminer POURQUOI nous travaillons permet simplement de choisir une option de métier et d’organisation en toute conscience.


Vous vous levez principalement pour les fous rires avec vos collègues ? Peut-être devez-vous choisir une entreprise qui favorise le travail en équipe, les interactions.


Votre préoccupation est d’aider ? Vous devriez peut-être vous renseigner sur les programmes de mentorat ou de formation de votre entreprise. Vous avez sans doute beaucoup à transmettre aux autres.


Le futur du travail promet de faire la part belle à l’agilité, la flexibilité, le télétravail. Soit, mais au-delà des conditions de travail, l’avenir du travail pousse à redéfinir nos aspirations profondes en tant qu’actif.


« Autant que du pouvoir d’achat, les salarié·e·s veulent du pouvoir d’agir sur leur travail, écrit Thomas Coutrot dans Libération. Ils et elles veulent avoir leur mot à dire sur l’organisation et les finalités de leur travail, afin de faire un travail qui préserve leur santé et soit utile aux autres et à l’environnement. Bref, reprendre la main sur leur travail. »


Pourquoi travaillerons-nous en 2022 ? Voici les grandes tendances qui se dessinent, à vous d’écrire la vôtre :


  • Pour agir sur la société

  • Pour innover

  • Pour se sociabiliser

  • Pour être reconnu

  • Pour … ?



Aidez vos équipes à trouver un sens à vos projets en faisant appel à Sociacom.


36 vues0 commentaire