Rechercher
  • Sociacom

Trois idées (testées et approuvées) pour fidéliser les jeunes talents




On les dit instables, insaisissables, les jeunes talents sont parfois difficiles à conserver au sein d’une entreprise. Comment capter leur attention ? Quels procédés mettre en œuvre pour leur donner envie de s’engager ?


Voici des exemples concrets d’idées novatrices testées et approuvées par les équipes Sociacom. Avec les explications de Fanny Mignon, Responsable Administratif, Finance et Ressources Humaines chez Sociacom.


1) Leur proposer de la flexibilité


Le constat :


Les jeunes générations veulent de la flexibilité. D’après une étude De Top Employers Institute, 84% des collaborateurs de la Génération Y estiment que la confiance dans leur entreprise s’incarne dans la possibilité d’organiser soi-même ses journées.



La réponse Sociacom :


A partir du moment où cela n’entache en rien les besoins clients, nous ne sommes pas à cheval sur un créneau horaire fixe de travail. On s’est aperçu que certains étaient plus productifs tôt le matin quand d’autres l’étaient plus en fin de journée. Chacun est donc libre de gérer son temps de travail.


Autre idée, l’espace de coworking dans lequel sont nos bureaux se trouve aussi dans Paris et en petite couronne. Tous les salariés ont un badge qui leur permet d’accéder à n’importe quel espace de coworking en fonction de là où ils se trouvent, de leurs contraintes personnelles et de leurs envies, en plus de pouvoir accéder à nos bureaux principaux de Colombes.

2) Leur confier des projets


Le constat :


Les jeunes générations sont avides de créativité et d’autonomie. Certains spécialistes affirment que pour la génération Z, l’intrapreneuriat vient supplanter les envies d'entrepreneuriat en indépendant.


La réponse Sociacom :


Nos projets internes. Dans les plus originaux, je pense notamment à un de nos consultants PLM qui travaille sur la bande sonore de Sociacom car il est adepte de la composition musicale. Nous laissons la place à la créativité des salariés et nous leur donnons l'opportunité de mener un projet lié à leurs passions qui n'a rien à voir avec leur spécialité professionnelle.

3) Affiner la culture d’entreprise


Le constat :


La génération Z n’est pas encore arrivée sur le marché du travail qu’elle est déjà habitée par la quête de sens. La preuve, à peine 19 % des membres de la génération Z se disent prêts à travailler pour une entreprise qui ne partagerait pas leurs valeurs.


La réponse Sociacom :


On vient de créer un partenariat avec une plateforme (Trug Planet) au concept inédit : L’idée est de permettre aux salariés d’abandonner des temps de congés ou RTT ou d’en mutualiser pour permettre d’aider des associations.

Nous allons aussi organiser un teambuilding consacré aux problématiques RSE.

Enfin, nous offrons trois jours par an à tous les salariés pour s’engager dans l’association de leur choix. Pour un grand groupe c’est certainement peu original pour une TPE comme la nôtre ça l’est !


---


Comment rendre concrets et efficaces les principes du management positif ? Quelles bonnes idées avoir et comment les mettre en place ? Sociacom est expert de la gestion des équipes dans la bienveillance et l’implication de chacun. Parlez-nous de votre projet.


28 vues0 commentaire