Rechercher
  • Sociacom

Silos : Voici comment faire gagner 12 heures par semaine à votre équipe



C'est un sujet récurrent. L’organisation en silos est-elle désuète ? Une enquête menée en 2021 semble venir trancher le débat.


L’éditeur de logiciel Dynatrace a interrogé 700 DSI de grandes entreprises issues de huit pays, dont la France. La conclusion de ces entretiens est sans appel : l’organisation en silos entrave la collaboration des équipes.


En effet, 93% des DSI estiment que le fonctionnement en silos des équipes IT d’un côté et des équipes métiers de l’autre est un des deux obstacles majeurs freinant leur capacité à créer de la valeur.


Un frein à la créativité


Dans les structures d’entreprises traditionnelles, les effectifs sont découpés en départements. Les budgets et les gestions de ressources humaines sont distincts. La volonté originelle était d’optimiser l’efficacité des fonctions individuelles par étape du processus de création d’un produit. Ceci se révèle être un point de blocage pour la collaboration, l’innovation et la créativité.


Un fonctionnement en silos implique souvent des organisations pyramidales, avec des flux d’informations très descendants, peu d'échanges et des initiatives isolées.

Ce cloisonnement empêche la communication et rend les secteurs hermétiques. On exécute ses tâches sans se soucier des éventuels impacts sur les autres services. On récompense alors la réussite des départements indépendamment les uns des autres plutôt que celle de l’ensemble de l’entreprise.


654 heures perdues par an


De plus, les équipes qui travaillent en silos utilisent souvent une multitude d’outils différents pour effectuer leurs tâches. Les données circulent alors difficilement. Comment évaluer l’intérêt des outils ? Comment croiser les données ? Comment connaître l’impact des investissements informatiques sur le business ? D’après l’étude Dynatrace, 74 % des directeurs des systèmes d’information soulèvent ce problème.


L’enquête estime que les équipes IT et métiers perdent environ 12,5 heures par semaine (soit 654 heures par an) à essayer de combiner des données disparates pour identifier les solutions à leurs problèmes. Cette perte de productivité coûterait en moyenne, selon ce sondage, 1,7 millions de dollars par an à chaque entreprise.


Décloisonner l'entreprise permet de développer son agilité, d’améliorer la circulation des données et de libérer la performance des collaborateurs. Comment faire ? Par où commencer ?


---


Sociacom impulse chez ses clients des méthodes stratégiques de transformation digitale aptes à booster l’engagement des équipes et la collaboration fructueuse de tous les acteurs d’un projet. Contactez-nous.

17 vues0 commentaire