Rechercher
  • Sociacom

Covid-19 : Quelle reprise économique se profile en 2021 ?

Alors que 2020 était symbole de récession et que la deuxième vague de la pandémie de Covid-19 a fait replonger les Français dans l'incertitude, plusieurs analyses envisagent une reprise pour 2021. Xerfi, Banque de France, le FMI, tous soutiennent que l'économie va retrouver son souffle dans les prochains mois.


Le démarrage de la campagne de vaccination redonne confiance aux entreprises et laisse présager de nombreux changements positifs pour l'économie, bien que le déploiement généralisé des vaccins ne pourrait être pleinement effectif que fin 2021.




Le PIB repartira mais moins que l’emploi


Xerfi estime que le PIB augmentera de 7,4% en 2021 après avoir diminué de 9,2% sur l'année 2020. La Banque de France estime quant à elle que le PIB retrouvera son niveau de la fin 2019 d'ici le premier trimestre 2022.

La reprise ne sera pas aussi forte dans tous les secteurs et les mesures sanitaires pourraient chambouler ces estimations. L'aéronautique devrait connaître une reprise plus longue comme ça a été le cas lors du rebond de cet été.


Du côté de la consommation, il faudra avant-tout que les Français retrouvent un sentiment de confiance. Les Français ont peur et le marché de l'emploi ne sera pas pleinement moteur d’un regain d’espoir dans un premier temps « Entre la fin 2020 et la fin 2022, 725.000 emplois seraient créés alors que 825.000 devraient être détruits » affirme le journal Les Echos.

La relance française surveillée par la Commission européenne

Il s’agira pour le gouvernement français de définir une politique de relance adéquate. Alors que la dette publique française était déjà importante avant la crise du COVID-19, la Commission européenne veille au grain.


Selon une évaluation de novembre 2020, les mesures de relances budgétaires doivent être temporaires et être accompagnées de mesures de compensation, ce qui n'est pas forcément le cas pour la politique de relance française.


La Commission européenne qui a analysé les budgets de tous les États membres considère que les projets de plan budgétaires sont « globalement conformes aux recommandations » mais que certaines mesures seraient à risque. Il faut veiller à ce que la dette de la France reste viable dans le temps. Certains déséquilibres ont été identifiés dès février 2020 par la Commission européenne. La France fait partie des pays caractérisés par une forte dépendance au secteur touristique, ce qui la met particulièrement en difficulté face à cette crise.


-----


Vous souhaitez être accompagné dans la relance de votre activité ? Vous désirez engager une transformation de votre organisation ? Sociacom propose une offre d’accompagnement spécialement conçue pour répondre aux enjeux de la crise du Covid-19. Nous pouvons vous aider à rebondir.

28 vues0 commentaire
  • Facebook Sociacom
  • Linkedin Sociacom
  • Noir Icône Instagram